Une journée dans la vie d'un athlète universitaire

Christie Honor Dartmouth Women's Hockey

Hockey féminin Christie Honor Dartmouth

Trouver du temps pour faire de l'exercice peut être difficile. Nous comprenons, alors nous nous sommes assis avec quelqu'un qui connaît trop bien cette lutte. Christie Honor est une athlète universitaire de l'Ivy-League qui se double d'une majeure en biologie et étudie pour les candidatures à l'école de médecine. Elle est une diplômée senior du Dartmouth College et la gardienne partante de leur équipe féminine de hockey sur glace. Elle a été présentée sur ESPN, détient un record de la NCAA et est la leader de tous les temps de Dartmouth pour le nombre d'arrêts en une seule saison (ce n'est pas grave).

Portrait de Christie Honor

Nous nous sommes assis pour savoir comment elle maintient son régime alimentaire et son programme d'entraînement pour des performances optimales tout au long de la saison (et de toute l'année scolaire). Prends-le, Christie :

Un jour dans la vie

Pour la plupart des étudiants, la vie tourne autour de vos responsabilités académiques - vous pouvez sortir avec vos amis si vous maîtrisez vos travaux scolaires. Mais lorsque vous êtes un athlète universitaire, votre vie tourne autour de votre sport. Les jeux, les entraînements, les séances de gym et les réunions d'équipe sont les « éléments décisifs » que vous devez adapter à votre vie. Et en dehors de ces engagements, vous devez également prendre votre nutrition au sérieux, afin que vous vous sentiez toujours à votre meilleur au moment du match.

Dédicace de l'affiche de hockey féminin de Dartmouth

Le hockey, c'est beaucoup de travail, hein ?

La saison de hockey sur glace est très longue par rapport aux autres sports universitaires. Nous commençons en septembre et pouvons continuer à jouer jusqu'en avril. La nutrition, l'entraînement et une récupération adéquate sont cruciaux si vous voulez réussir sur le long terme.

Pendant la saison, nous nous concentrons principalement sur le maintien de la force, le développement de la vitesse et des habiletés et la pratique sur glace. Nous avons quatre entraînements de 2 heures par semaine (du lundi au jeudi). Avant et après chaque séance, nous avons un échauffement et une récupération hors glace. Cela aide à prévenir les blessures et à accélérer la récupération.

En plus de notre travail sur glace, nous effectuons également des liftings complets du corps deux fois par semaine (lundi et mercredi) pour maintenir la force. Nous soulevons en équipe et notre entraînement consiste généralement en un mélange d'exercices du haut et du bas du corps. Il n'y a rien de pire que de jouer avec des muscles endoloris, nous nous assurons donc de nous donner suffisamment de temps pour récupérer et de ne jamais dépasser 80 % de notre 1 rep-max prédéterminé.

Voici un exemple d'un ascenseur typique en saison :

Trapbar Deadlift (pour la vitesse): 6 séries x 3 répétitions
Saut en largeur résisté à la bande : 4 séries x 3 répétitions
Développé couché incliné avec haltères : 3 séries x 5 répétitions

Dumbbell Bent-Over Row : 3 séries x 6 répétitions
Élévation latérale des épaules : 3 séries x 8 répétitions
Planche latérale surélevée : 3 x 40 s

Matrice de fente : 3 x 2 de chaque (inversé, latéral, rotationnel)
Excentric Pallof Press : 3 séries x 5 répétitions

Suppy
Toronto (Ont.)

Repas du jour du match

Les vendredis et samedis sont nos jours de match, où le travail acharné que nous avons consacré toute la semaine porte ses fruits. Les jeux sont intenses et durent généralement 2,5 heures. En équipe, nous prenons un repas d'avant-match 4 heures avant un match et un repas d'après-match 30 minutes après avoir quitté la glace.

Mon repas d'avant-match préféré est le saumon grillé avec du riz et du brocoli, et une salade du jardin en accompagnement. Je m'assure également de boire BEAUCOUP d'eau tout au long de la journée. Mon repas d'après-match est généralement un bol de burrito avec du steak, du riz, des légumes, du guac, du fromage et plus d'eau. L'équipe mange ça ensemble.

Les dimanches sont nos jours de repos bien nécessaires. Ils sont généralement passés à se reposer, à faire leurs devoirs et à soigner les blessures (les rondelles vous le feront).

Un jour typique

Voici à quoi ressemble une journée de semaine typique pendant la saison :

07H00
Allez à la salle de gym pour un ascenseur d'équipe
8h00

Smoothie post-entraînement (fraises, mangue, pêche, lait d'amande, yaourt grec et protéines de vanille Suppy )
8h30
L'heure du petit-déjeuner (flocons d'avoine à la cannelle et au lait d'amande)
09H00
Classer
12h05
L'heure du goûter (généralement une barre protéinée)
12h10
Plus de classe...
2H30 DE L'APRÈS-MIDI
Prenez un déjeuner rapide au 'FOCO' (salade de poulet grillé et peut-être une pomme au beurre de cacahuète)
16H00
Pratique sur glace
19H00
Retour à 'FOCO' pour le dîner (sauté avec légumes, poulet/steak/tofu/crevettes et riz)
21H00
Collation d'étude (yaourt grec aux fruits)
21h10
Devoirs, repos, répétition


La plupart des jours de la saison se ressemblent beaucoup et il est facile de tomber dans une routine en tant qu'athlète. Mais, il est difficile de s'ennuyer avec un emploi du temps aussi chargé, et le rituel me garde occupé et en forme. Certes, l'horaire des étudiants-athlètes est exigeant et la lutte est bien réelle, mais la chance de pratiquer un sport que vous aimez, avec des coéquipiers qui vous tiennent à cœur, en vaut la peine.